contamination, traitement d’urgence… La maladie au-delà des idées reçues

Le Sidaction, destiné à financer la recherche contre le virus du Sida, se tient ce week-end pour sa trentième édition. Encore aujourd’hui, 23 % de Français se disent mal informés sur la maladie, d’après un sondage Ipsos daté de 2023. Et pour cause : les idées reçues ont la vie dure sur cette maladie, qui touche 170 000 personnes en France. Tour d’horizon des clichés tenaces.

Avoir le Sida, c’est différent d’avoir le VIH : VRAI

Dans le même sondage Ipsos, 32 % des personnes interrogées pensent qu’être séropositif, c’est-à-dire contaminé par le VIH, et avoir le Sida, renvoient à la même chose. C’est faux. La séropositivité, c’est quand on détecte le VIH, le Virus de l’immunodéficience humaine, dans le sang d’une personne après sa contamination.

Ce virus va lentement attaquer certaines cellules responsables des défenses immunitaires. C’est au terme de ce processus, qui peut parfois prendre des années, que le Sida (Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise) apparaît. Le patient n’a plus de défenses immunitaires et se trouve à la portée de toutes les maladies, même les plus bénignes pour une personne non porteuse du VIH, qui peuvent devenir mortelles.

On peut attraper le VIH en buvant dans le verre d’une personne contaminée : FAUX

Le VIH se transmet par les liquides corporels : le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel. Mais on ne peut pas être contaminé par la sueur, la salive ou les larmes. Il est donc tout à fait possible de s’embrasser, de partager son verre ou son assiette avec une personne séropositive, sans aucun risque. En 1994 déjà, la comédienne Clémentine Célarié avait embrassé un séropositif sur la bouche pour combattre les clichés.

Autre croyance répandue : la cuvette des toilettes n’est pas non plus un lieu à risque. La façon la plus courante d’attraper le VIH, ce sont les relations sexuelles : pour l’éviter, il suffit de mettre un préservatif, pris en charge par l’Assurance maladie à 100 % pour les moins de 26 ans, à 60 % pour les autres.

Il existe un traitement d’urgence en cas de rapport sexuel à risque : VRAI

Le Traitement Post-Exposition (TPE) est un traitement d’urgence préventif qui peut réduire fortement les risques de transmission du virus après un rapport sexuel à risque, rappelle le ministère de la Santé. Il est accessible dans les services d’urgences des hôpitaux et dans les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections, dont la carte apparaît ci-dessous.

On peut vivre normalement en ayant le VIH : VRAI ET FAUX

Une fois l’infection détectée, des traitements permettent de rendre le virus indétectable et d’empêcher sa transmission : ce sont des trithérapies ou des quadrithérapies, des combinaisons, par trois ou quatre, d’antirétroviraux, pour bloquer la multiplication du virus. Ces médicaments permettent d’avoir une vie (presque) normale, d’avoir des relations sexuelles sans risque. Et même d’avoir des enfants sans les contaminer. À l’heure actuelle, 23,3 millions de personnes se trouvent sous traitement anti-VIH dans le monde.

En revanche, « on ne guérit pas » du VIH, prévient Françoise Barré-Sinoussi, présidente de Sidaction : les chercheurs ne savent toujours pas l’éliminer de l’organisme. En effet, le VIH est intégré à l’ADN de certaines cellules. Le traitement est donc à prendre à vie, en parallèle d’un mode de vie sain, pour préserver le corps.

Une personne vivant avec le VIH qui débute un traitement antirétroviral aujourd’hui aura la même espérance de vie qu’une personne séronégative au VIH du même âge, confirme Onusida.

Mais encore faut-il le savoir en faisant un test de dépistage le plus tôt possible. L’accès à ces tests est facilité : depuis le 1er janvier 2022, le patient peut demander un test VIH dans tous les laboratoires de biologie médicale, sans ordonnance, sans rendez-vous et sans avance de frais. Des tests rapides qui donnent un résultat en 30 minutes sont également disponibles.

Les contaminations sont en baisse en France : VRAI

En France, quelque 170 000 personnes vivent avec le VIH et environ 5 000 nouvelles personnes ont découvert leur séropositivité en 2022. C’est moins qu’en 2019 : des chiffres positifs dans un contexte d’augmentation du nombre de dépistages. Selon Santé publique France, entre 2012 et 2022, « la diminution du nombre de découvertes de séropositivité est estimée entre -11 % et -21 % ».

Toutefois, les chiffres varient en fonction des populations : le nombre de découvertes de séropositivités chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes diminue fortement, une baisse imputée à la PrEP (prophylaxie pré-exposition), un médicament qui empêche le virus de se fixer dans le corps. En revanche, 56 % concernent des personnes nées à l’étranger qui ont découvert leur séropositivité en 2022.

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro