Deux présidents face à face


C’est à croire qu’Emmanuel Macron avait décidé de s’immiscer dans la campagne électorale… Russe !

Bon assez peu de chance pour que l’interview du président de la République ne gêne la réélection de Vladimir Poutine, on va y venir…

Mais commençons par l’Interview d’Hier… L’une des grandes questions était de savoir si notre président allait quelque peu rétropédaler après ses propos chocs sur une possible intervention de troupes françaises en Ukraine.

Et bien la réponse est non !

Macron assume le face à face avec Poutine titre le Figaro…

« La guerre en Ukraine est existentielle pour la France » sa phrase sert de titre au Parisien Aujourd’hui en France…

Et oui, bien naïf celui qui imaginait que le président allait nuancer ses propos et rassurer le pays. Au contraire écrit Philippe Gélie dans son éditorial Emmanuel Macron bat les tambours de la Guerre et poursuit la mobilisation des esprits.

Désormais Vladimir Poutine n’a pas d’adversaire plus résolu en Europe qu’Emmanuel Macron…

 

3 jours et 2 nuits…

Et surtout pas d’adversaire plus résolu en Russie…

Oui, parce que c’est l’autre grand sujet du jour… Les élections présidentielles russes… Simulacre d’élections ou toute forme d’opposition a été muselée…

Elles se déroulent sur 3 jours rappellent les Echos. Plus exactement 3 jours et 2 nuits parce que pendant la fermeture nocturne des bureaux, c’est le moment idéal pour bourrer les urnes explique une jeune opposante au correspondant du journal. Alexander Kynev, l’un des rares politologue indépendant à Moscou évalue à quelques 20% le niveau de votes forcé ou fraudé écrit Benjamin Quénelle. « La propagande vise notamment tous les Russes qui dépendent de l’Etat. Fonctionnaires, étudiants soldats retraités employés des groupes publics ils doivent voter pour Poutine. Tous les moyens sont bons pour les obliger ».

C’est d’ailleurs fascinant de voir en 2024, un pouvoir en place se donner aussi peu de peine pour masquer son côté totalitaire…

 

Les 2 gauches

« C’était hier à Paris, sous un soleil de printemps écrit Etienne de Montéty du Figaro, les tambours de la garde Républicaine ont salué l’entrée de Sylviane Agacnsky sous la coupole ». 11e femme à entrer à l’Académie Française. Le figaro consacre 2 pleines pages à l’évènement.

Le journal qui salue une philosophe, subtile, courageuse et j’ajouterais de gauche !

Mais pas n’importe quelle gauche. Marc Lambron qui prononçait le discours d’intronisation, s’adressa d’ailleurs à elle en ses termes : « Vous illustrez un féminisme Girondin quand les jacobins sont sur les campus… »

Qu’en terme galant ces choses-là sont dites. Pour rappeler que ces prises de positions courageuses contre la GPA lui ont valu une haine inextinguible des féministes extrêmes.

 

D’ailleurs à ce propos leur grande prêtresse est en France en ce moment… Judith Butler, la philosophe américaine chantre de la théorie du genre a été invitée par le centre Pompidou…

Et le monde lui consacre un grand papier, un peu embarrassé quand même, parce qu’elle ravive la polémique à gauche regrette le journal.

Il y a quelques jours, au cours d’une table ronde, elle a affirmé que les attaques terroristes du 7 octobre par le Hamas, relevait de la résistance… Il s’agit d’un soulèvement qui ne saurait être assimilé à un acte terroriste ou une attaque antisémite…

Judith Butler s’est également exprimée sur les viols perpétrés ce jour-là, affirmant que si ces « allégations sont documentés nous déplorons ces actes… Mais nous insistons pour voir cette documentation a-t-elle ajouté un brin suspicieuse…

S’adressant à la salle, elle a prédit qu’elle serait bientôt attaquée pour avoir tenu ses propos mais vous me défendrez a-t-elle ajouté… Tempête d’applaudissement dans l’assistance.

 

Le monde du silence

Mais on va terminer ce matin dans d’autres bas-fonds mais silencieux ceux-là. C’est dans la Croix, que vous lirez le portrait du nouveau commandant du sous-marin Nucléaire d’attaque Tourville.

Il s’appelle Guillaume Egret et il vient de tout en bas raconte Olivier Tallés… C’est un ancien matelot entré dans la marine a 18 ans avec à peine le bac en poche… « Les études ne sont pas faites pour tout le monde explique-t-il… Il a donc gravi tous les échelons un par un…

Chargé d’écouter les sons, il découvre la vie de sous marinier en isolement complet. Sans internet, ni téléphone. (Imaginez votre ado…) Un monde du silence qui permet de réfléchir dit il… Et puis cela demande aussi quelques qualité relationnelle…

Parce que vous trouvez que vous êtes un peu serré à la maison ?

Eh bien un sous-marin résume-t-il… c’est un peu comme si vous deviez vivre et travailler à 70, dans un appartement de 120 mètres carrés.

Aujourd’hui, aux commandes de ce fleuron de la Marien Nationale de calme il va en avoir besoin… Sa mission sera d’ouvrir la voix au sous-marin lanceur d’engin atomique en cas de conflit avec qui vous savez….



Source link