Guerre Israël-Hamas. Pression pour un accord de trêve, Paris évacue 42 Français..Les dernières infos

La pression internationale s’intensifie mardi 13 février pour un accord de trêve entre Israël et le Hamas incluant une nouvelle libération d’otages, malgré les menaces d’une offensive sur Rafah, dernier refuge pour plus d’un million de Palestiniens de la bande de Gaza.

Le directeur de la CIA, l’agence centrale de renseignements américaine, Richard Burns, est attendu mardi au Caire pour de nouveaux pourparlers sous médiation du Qatar portant notamment sur l’échange d’otages israéliens détenus par le mouvement islamiste palestinien, selon des sources proches du dossier.

Netanyahu a répété sa détermination de poursuivre « la pression militaire jusqu’à la victoire complète »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a récemment ordonné à son armée de préparer une offensive sur Rafah, où sont massés 1,4 million de Palestiniens selon l’ONU, soit plus de la moitié de la population totale du territoire, la plupart ayant fui la guerre qui fait rage depuis quatre mois.

Il a répété lundi sa détermination à poursuivre « la pression militaire jusqu’à la victoire complète » sur le Hamas, dont Rafah est le « dernier bastion », pour libérer « tous nos otages ».

Quelques heures auparavant, Israël avait libéré deux de ses otages, deux Israélo-Argentins, à Rafah, à la frontière avec l’Égypte, lors d’une opération commando nocturne accompagnée de bombardements qui ont fait une centaine de morts, selon les autorités du mouvement islamiste palestinien, au pouvoir à Gaza depuis 2007.

Paris a fait évacuer 42 personnes

La France a annoncé lundi 12 février 2024 avoir pu faire évacuer 42 personnes de la bande de Gaza. Il s’agit de ressortissants français, de résidents français ou de collaborateurs de l’Institut français, avec les membres de leurs familles.

« À la demande de la France, 42 personnes ont pu quitter ce jour la bande de Gaza, par le point de passage de Rafah », vers l’Égypte, indique un communiqué du ministère français des Affaires étrangères, relayé par l’AFP.

La France propose au Liban des mesures pour une trêve à la frontière avec Israël

La France a transmis au Liban une proposition écrite destinée à mettre fin aux affrontements avec Israël et à régler le différend frontalier entre les deux pays, montre un document que Reuters a pu consulter, dans lequel les combattants du Hezbollah sont appelés à se retirer à dix kilomètres de la frontière.

Cette proposition a pour but d’apaiser les tensions au Sud-Liban entre le Hezbollah, mouvement chiite aligné sur l’Iran, et l’armée israélienne, qui s’échangent des tirs quasi-quotidiennement depuis plus de quatre mois en marge de la guerre dans la bande de Gaza.

Il s’agit d’affrontements sans précédent depuis le conflit de 2006 entre les deux pays, alimentant les craintes d’une guerre élargie à l’échelle régionale.

Les États-Unis, principal allié d’Israël, insistent sur leur opposition à une opération à grande échelle sans solution pour les civils coincés à la frontière fermée avec l’Égypte à l’extrême sud du territoire. Le président américain Joe Biden a réclamé, de la part des forces israéliennes, un plan « crédible » pour épargner la population palestinienne, en préalable à toute offensive, lors d’une rencontre lundi à la Maison Blanche avec le roi de Jordanie Abdallah II.

Le monarque, dont le pays est le deuxième État arabe à avoir signé un traité de paix avec Israël, en 1994, est allé plus loin. « Nous ne pouvons pas nous permettre une attaque israélienne sur Rafah », où la situation humanitaire est déjà « insupportable », a dit Abdallah II, qui a également appelé à « un cessez-le-feu durable immédiatement » dans la bande de Gaza.

Joe Biden a reçu le roi de Jordanie Abdallah II ce lundi. | EPA/MAXPPP

Joe Biden a reçu le roi de Jordanie Abdallah II ce lundi. | EPA/MAXPPP

« Les États-Unis travaillent à un accord de libération des otages entre Israël et le Hamas, qui amènerait immédiatement une période de calme d’au moins six semaines à Gaza », a pour sa part indiqué le président américain, dont l’administration rejette toujours une trêve inconditionnelle et à durée indéterminée. Cette période pourrait déboucher sur « quelque chose de plus durable », a ajouté Joe Biden.

Les deux otages libérés en « manque de soins médicaux »

L’état des deux otages libérés lundi, Fernando Marman, 60 ans, et Luis Har, 70 ans, est stable mais après 128 jours de captivité, ils montrent des « signes évidents » de « manque de soins médicaux », selon une porte-parole de l’hôpital proche de Tel-Aviv où ils ont été admis et ont retrouvé leurs proches.

« Nous sommes heureux aujourd’hui mais nous n’avons pas gagné. Ce n’est qu’une étape de plus vers le retour à la maison » des otages, a confié Idan Bejerano, le gendre de Luis Har, faisant écho aux familles qui pressent le gouvernement d’accepter un nouvel accord de trêve avec le Hamas.

Selon Israël, 130 otages se trouvent encore à Gaza, dont 29 seraient morts, sur environ 250 personnes enlevées le 7 octobre. Une trêve d’une semaine en novembre avait permis la libération de 105 otages en échange de 240 Palestiniens détenus par Israël.

Vers un « déplacement forcé » ?

Face aux craintes internationales d’une offensive militaire majeure, M. Netanyahu a affirmé dimanche qu’Israël ouvrirait à la population « un passage sécurisé » pour quitter Rafah, sans préciser vers quelle destination. « Ils vont évacuer » les Palestiniens. « Où ? Sur la Lune ? », s’est interrogé à Bruxelles le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

L’ONU ne s’associera pas à « un déplacement forcé de population » à Rafah, a pour sa part prévenu le porte-parole du secrétaire général de l’organisation. La perspective d’une offensive est « terrifiante », s’est alarmé de son côté le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Volker Türk, tandis que le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Karim Khan s’est dit « profondément inquiet » du sort des civils.

À Rafah, des « conditions proches de la famine »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, un des dirigeants les plus critiques d’Israël depuis le début de son opération à Gaza, était par ailleurs attendu mardi à Dubai et mercredi au Caire. Le Hamas a prévenu dimanche qu’une offensive sur Rafah « torpillerait » tout accord sur les otages.

Le département d’État américain a fait miroiter les bénéfices « énormes » d’un tel accord, à la fois en termes de libérations d’otages, mais aussi d’accès de l’aide humanitaire à Gaza.

Environ 1,7 million de personnes, d’après l’ONU, sur un total de 2,4 millions d’habitants, ont fui leur foyer depuis le 7 octobre dans le territoire palestinien assiégé par Israël et plongé dans une crise humanitaire majeure. Rafah, devenue un gigantesque campement, est le principal point d’entrée de l’aide humanitaire, insuffisante pour répondre aux besoins de la population qui vit, selon le Programme alimentaire mondial (PAM) dans des « conditions proches de la famine ».

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro