Guide d’experts pour profiter de la baisse des taux immobiliers en 2024


SPONSORISÉ

Vers une baisse des taux immobiliers en 2024 ?

D’après Strafi Conseil, 2024 s’annonce particulièrement prometteur pour les emprunteurs. Et pour cause, les experts font état d’une stabilisation des taux immobiliers pour le premier semestre, suivie d’une baisse progressive.

Cette situation est en corrélation avec le ralentissement de l’inflation constaté ces derniers mois. En décembre 2023, les prévisions d’inflation de la BCE pour l’année 2024 ont été revues à la baisse, passant de 3,2% (prévisions de septembre) à 2,7% sur un an*.

En conséquence, les taux de crédit immobilier auraient enregistré une baisse de 0,1 point depuis le début de l’année 2024, avec une prévision de diminution constante d’1 point sur toute l’année.

Une bonne nouvelle pour les Français aspirant à devenir propriétaires en 2024 !

5 conseils d’experts immobiliers pour profiter de cette baisse des taux immobiliers

Alors que l’augmentation des taux d’emprunt suscitait des inquiétudes parmi les acquéreurs potentiels en 2023, les révisions à la baisse de ces chiffres devraient enfin leur permettre de concrétiser leur projet immobilier. À condition de prendre les bonnes décisions !

Découvrez 5 conseils d’experts pour profiter de cette baisse des taux immobiliers en 2024.

Conseil n°1 : Négocier le prix du logement

En 2023, le marché immobilier a connu des évolutions majeures, créant une situation où l’offre de biens dépasse la demande en 2024. Cette conjoncture constitue une opportunité en or pour les acheteurs potentiels, qui peuvent négocier le prix d’achat de leur propriété.

C’est du moins ce que les experts du secteur vous encouragent à faire, en négociant jusqu’à 10 voire 15% du prix du bien que vous visez.

Cette marge de négociation est nettement plus élevée qu’en 2023, où les acheteurs parvenaient à obtenir en moyenne une réduction de 8% sur les biens immobiliers.

Autre fait important à retenir : la durée moyenne des prêts immobiliers contractés par les particuliers a considérablement augmenté au fil des ans. Si en 2011, elle était de 13,6 ans, en 2023, elle est passée à 23,1 ans. Cette prolongation de la durée de remboursement peut également jouer en votre faveur, en vous offrant une meilleure gestion de vos mensualités et la possibilité d’acquérir des biens immobiliers de meilleure qualité.

Conseil n°2 : Anticipez la vente dès maintenant pour maintenir la valeur de votre bien

Si les taux d’emprunt diminuent en 2024, le prix du mètre carré en France maintient également sa tendance à la baisse. Afin d’éviter une dépréciation de la valeur de votre bien, il est recommandé de considérer rapidement la vente de votre logement.

Pour ce faire, une estimation précise du bien par un professionnel, que vous soyez acheteur ou vendeur, est essentielle. Vous pouvez effectuer une estimation en ligne rapidement et gratuitement en utilisant les outils disponibles sur de nombreuses plateformes spécialisées. Cela vous permettra d’évaluer correctement la valeur réelle de votre propriété et de prendre des décisions éclairées.

Conseil n°3 : Investir dans l’immobilier locatif

Investir dans l’immobilier locatif peut être une stratégie financière judicieuse en période de taux d’emprunt bas. Et pour cause, des taux plus bas signifient des mensualités de remboursement plus abordables, ce qui peut rendre l’achat de biens immobiliers à des fins locatives plus attractif que jamais.

De plus, la demande de logements locatifs reste forte dans de nombreuses régions, offrant ainsi aux investisseurs la possibilité de percevoir des revenus réguliers provenant des locataires. Sans parler de la possibilité de générer des plus-values à long terme lorsque la valeur des biens immobiliers aura augmenté !

Vous êtes intéressés par l’immobilier locatif ? Faites vous accompagner par un professionnel pour élaborer une stratégie d’investissement adaptée à vos objectifs financiers et à votre situation personnelle.

Conseil n°4 : Profiter des dispositifs de défiscalisation

En plus de la baisse des taux immobiliers, les investisseurs immobiliers peuvent également bénéficier de différents dispositifs de défiscalisation en 2024. Ces incitations fiscales visent à encourager l’investissement dans l’immobilier locatif et à stimuler le marché immobilier.

Parmi les dispositifs de défiscalisation les plus populaires en France, on trouve le dispositif Pinel, qui permet aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôts en échange de la location d’un logement neuf pendant une période déterminée. Si le dispositif connaît des aménagements depuis 2023 avec une baisse de son avantage fiscal, il est encore possible de bénéficier de l’avantage fiscal maximal grâce au dispositif Pinel Plus applicable aux logements neufs qui respectent notamment les dernières normes énergétiques.

Conseil n°5 : Surveiller les évolutions du marché immobilier

Le marché immobilier étant en constante évolution, il est plus que nécessaire de rester informé des dernières tendances et des évolutions du marché. Suivre de près les taux d’emprunt, les prix de l’immobilier dans votre région et les changements dans la législation immobilière peut vous aider à prendre de meilleures décisions.

De plus, il est recommandé de consulter régulièrement des experts immobiliers pour obtenir des conseils personnalisés en fonction de votre situation et de vos objectifs. Ils peuvent vous aider à adapter votre stratégie d’investissement en fonction des conditions du marché.

Vous l’aurez compris ; avec la baisse des taux immobiliers en perspective, l’année 2024 offre aux investisseurs immobiliers des opportunités uniques. En suivant les conseils d’experts, vous pouvez maximiser les avantages de cette période favorable et réaliser des investissements immobiliers intelligents.

Source de l’article : Étude Strafi : les perspectives pour le marché de l’immobilier en 2024

Europe 1 n’a pas participé à la rédaction de cet article



Source link