Julien, finaliste de la Star Academy : «J’ai hâte de sortir mon single»


Julien voulait aller jusqu’au bout de l’aventure et il l’a fait ! À 24 ans, le jeune homme originaire de Pau a réussi à décrocher sa place en finale de la Star Academy face à son grand copain Pierre. Malgré sa défaite samedi soir à l’issue du prime, Julien ne ressent aucune amertume mais plutôt de la fierté. Celle d’être resté trois mois au château et de s’être toujours surpassé. Pour Europe1.fr, il se confie sur ses meilleurs moments à la Star Ac, son petit raté devenu culte sur Le Temps des Cathédrales et la préparation de son single. Interview. 

Comment vous sentez-vous ? 

Je me sens super bien ! C’est quand même une belle aventure qui vient de se terminer. Il y a plein de belles choses qui sont en train de se profiler et je suis heureux d’avoir retrouvé mes proches. Ils m’ont tellement manqué pendant l’aventure. J’ai besoin de prendre soin de mon entourage et je n’avais aucune possibilité de le faire. Donc là j’en profite, c’est un bonheur absolu !

Êtes-vous fier de votre dernier prime ?

Oui ! Ce dernier prime a même été mon préféré de toute l’aventure parce qu’on s’est surpassé avec Pierre. Notre dernière semaine au château était folle. Un prime complet reposait sur nos petites épaules donc on était submergé de boulot. On était très fatigué physiquement et vocalement. Le jour-même, on s’est dit : “Mais comment on va faire ?”. Et finalement, on l’a fait et c’est satisfaisant. 

Qu’est-ce que vous vous êtes dit avec Pierre avant que Nikos annonce le nom du grand gagnant ?

On s’est dit : “Je suis trop fier d’avoir partagé ce prime avec toi, cette semaine avec toi, cette aventure avec toi. Et peu importe qui va gagner, on se prend dans les bras”. 

Vous n’avez ressenti aucune déception ?

Non, il y avait surtout beaucoup de fierté d’avoir partagé cette aventure avec Pierre. Je me suis dit : “On est arrivé il y a trois mois et on est là ce soir, c’est magnifique !”. 

Appréhendiez-vous votre sortie du château ?

J’avais une légère appréhension parce que je m’étais habitué à cette vie au château hyper intense et je me demandais comment ça allait se passer dehors. Il y avait une peur de l’inconnu. Finalement, tout s’est très bien passé ! 

Qu’avez-vous appris sur vous-même à la Star Ac ?

Tellement de choses ! La Star Ac est une aventure qui amplifie tout ce qu’on vit et toutes nos émotions. Je me suis rendu compte que j’avais du mal à gérer certaines de mes réactions. J’étais dans une dureté sans nom avec moi-même et je me mettais beaucoup de pression. Par exemple, quand on nous annonçait un artiste, je me disais : “Je ne chante pas avec lui parce que je n’ai pas été assez bon”. J’ai finalement réussi à devenir plus doux et à gérer ma colère contre moi-même. Et c’est à partir de ce moment-là que j’ai profité de l’aventure. 

Vous n’avez donc du tout mal vécu votre deuxième raté sur Le Temps des Cathédrales lors de la finale ?

Je me suis juste dit que c’était déjà incroyable d’avoir réussi à assurer tout le prime alors que j’étais faible vocalement. Mais je suis vraiment maudit avec cette chanson (rires) !

Avec quel académicien avez-vous tissé les liens les plus forts ? 

J’ai eu un gros coup de cœur pendant l’aventure pour Candice. Je la considère comme ma petite sœur. On a créé une relation qui est très forte, fusionnelle et fraternelle. J’en suis extrêmement reconnaissant. 

Quel est votre meilleur souvenir de la Star Ac

J’ai adoré les moments d’échange avec les artistes qui sont venus nous rendre visite au château. Patrick Fiori a été adorable avec moi, Lara Fabian aussi. Mais celui qui m’a le plus impressionné est Woodkid. Il a pris du temps avec chacun d’entre nous pour nous donner ses conseils et débriefer ses propres créations. C’est un grand monsieur.  

Et le pire ?

Mon évaluation sur la chanson Mon vieux. Je connaissais la chanson par cœur et j’ai oublié les paroles parce que je me suis laissé submerger par l’émotion et par mes précédents échecs. Ce n’est pas un souvenir agréable mais ce moment m’a permis de me remettre en question et d’avancer ensuite de manière positive. 

Comment se passe la préparation de votre single ?

Très bien ! Je l’ai écouté avec les équipes de Sony et il devrait sortir dans les prochains jours. J’ai hâte ! 

Et puis il y a aussi la tournée qui se profile…

C’est un rêve d’enfant de partir sur les routes de France et de Belgique avec tous les copains et de rencontrer notre public. D’ici-là, je vais essayer de me reposer !



Source link