la révolution des transports selon Elon Musk prend l’eau

Hyperloop One, la startup qui promettait de révolutionner les transports avec des véhicules circulant à grande vitesse dans des tubes à vide, est officiellement morte. Selon Bloomberg, la firme est en train de renvoyer ses employés, de se séparer de ses actifs et de fermer tous ses bureaux avant de disparaître officiellement au 31 décembre.

Tout avait commencé en 2013, avec la publication du désormais célèbre « Alpha Paper » par un certain Elon Musk. C’est dans ce document open source que le sulfureux milliardaire avait décrit son idée pour la première fois.

L’évangile des transports selon Saint Musk

L’Hyperloop était censé être un véhicule composé de capsules en aluminium maintenu en l’air par un système de lévitation magnétique, capable de circuler à grande vitesse dans de longs tunnels à très basse pression. Le concept était plutôt séduisant ; en théorie, il s’agissait d’un véhicule durable, ultrarapide et efficace susceptible de transformer profondément l’industrie des transports.

Musk avait notamment avancé un exemple choc, à savoir un voyage entre Los Angeles et San Francisco (environ 800 km) en une petite demi-heure, qui a fait son petit effet auprès des investisseurs. De nombreuses entreprises se sont donc ruées sur l’idée, convaincues d’avoir mis la main sur une technologie transformatrice et potentiellement très rémunératrice.

Rapidement, un chef de file a émergé de cette niche technologique : Hyperloop Technologies. L’entreprise a connu un parcours sinueux, avec plusieurs changements de propriétaire et de nom. En 2016, elle est devenue Hyperloop One, puis Virgin Hyperloop One après le rachat par Richard Branson.

Hyperloop Branson
Richard Branson devant un prototype de tunnel Hyperloop. © Hyperloop One

L’avenir de l’entreprise semblait radieux, avec des centaines de millions de dollars d’investissement en poche et une feuille de route prometteuse. Peu après, c’est Elon Musk lui-même qui est entré dans la danse avec The Boring Company, une ancienne branche de SpaceX qui est devenue une entreprise à part entière en 2018. Son objectif : poser les bases de l’infrastructure Hyperloop en creusant d’immenses tunnels reliant plusieurs grandes villes américaines.

Un dur retour à la réalité

Mais dix ans et 450 millions de dollars plus tard, force est de constater que tout le monde s’est un peu emballé ; les fameux tunnels n’en sont encore qu’au stade d’ébauche et l’Hyperloop a enchaîné les déconvenues techniques. Car très vite, de nombreux ingénieurs ont réalisé que le fameux alpha paper d’Elon Musk, qui avait souvent été présenté comme une sorte de Nouveau Testament des transports, tenait plus du manifeste et du projet étudiant que de la vraie étude de cas solide.

Le milliardaire et ses collaborateurs s’étaient largement concentrés sur des points relativement faciles à résoudre, tout en ignorant les obstacles techniques les plus importants. Par exemple, le document n’aborde presque pas la question centrale des systèmes de contrôle qui auraient dû permettre de maintenir l’alignement du système de lévitation lors des tournants à haute vitesse. La difficulté à construire et à entretenir les fameux tubes à vide, ainsi que l’impact de ces paramètres sur la rentabilité, a aussi été largement sous-estimée.

Un vaste fiasco industriel

Hyperloop One a tenté tant bien que mal de sauver la mise en revoyant ses plans à la baisse. Elle a notamment renoncé aux passagers humains pour se concentrer sur le transport de marchandises.

Une annonce qui a nettement refroidi les investisseurs. Même le groupe Virgin, un des plus ardents défenseurs de l’Hyperloop, a décidé de faire profil bas en dissociant son nom de l’entreprise. Les premiers licenciements ont commencé à tomber en 2022, et la situation n’a cessé d’empirer jusqu’à aujourd’hui. The Boring Company, de son côté, continue de creuser des tunnels… pour le compte de Tesla. L’Hyperloop ne semble plus faire partie de ses plans.

Différents observateurs livrent des analyses très différentes de cette saga industrielle rocambolesque qui a tenu le public en haleine pendant une décennie. Certains estiment que ces efforts étaient justifiés, et que l’idée avait tellement de potentiel qu’il aurait été déraisonnable de ne pas tenter le coup. D’autres y voient simplement un immense gâchis de temps et de ressources. Il reste aussi des passionnés qui continuent de croire dur comme fer à la vision d’Elon Musk. Selon eux, l’Hyperloop a simplement émergé trop tôt, dans un contexte économique et technologique peu propice au développement de cette technologie.

Reste à voir si l’avenir leur donnera raison. Mais en attendant, la morale de l’histoire est claire : 1200 km/h, c’est encore trop lent pour éviter d’être rattrapé par la réalité.

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro