le bitcoin dépasse les 70.000 dollars, nouveau record historique


Le bitcoin a atteint un nouveau record historique vendredi à plus de 70.000 dollars, poussé par l’appétit grandissant pour le risque des investisseurs, qui semblent oublier les scandales, faillites et pertes colossales des dernières années. Le bitcoin a grimpé jusqu’à 70.085,85 dollars, un nouveau sommet depuis sa création, avant de se replier.

Le cours du bitcoin s’est envolé d’environ 60 % 

La reine des cryptomonnaies a ainsi dépassé son précédent record enregistré plus tôt dans la semaine, et semble partie pour continuer son ascension. Rien qu’en 2024, le cours du bitcoin s’est envolé d’environ 60%. Le “mouvement à la baisse du dollar” après la publication vendredi du rapport sur l’emploi américain en février a stimulé le cours du bitcoin, qui profite des spéculations grandissantes de baisse des taux anticipée de la Réserve fédérale américaine (Fed), explique James Harte, analyste chez TickMill.

Le taux de chômage a augmenté en février aux États-Unis, à 3,9% contre 3,7% en janvier. Par ailleurs, les créations d’emplois en janvier et en décembre ont été révisées à la baisse. Dans l’ensemble, Fawad Razaqzada juge le rapport sur l’emploi “faible”. “Il est désormais plus probable que la Fed (banque centrale américaine, ndlr) réduise ses taux en juin”, souligne-t-il. Le dollar devenant moins rémunérateur, les investisseurs sont incités à investir dans des produits à plus fort rendement potentiel.

En résulte “une forte augmentation de l’appétit pour le risque et un mouvement marqué vers les actifs à haut rendement, tels que les cryptomonnaies”, poursuit M. Harte. Mais ces actifs potentiellement rémunérateurs ont connu de spectaculaires déroutes par le passé. En 2017, un précédent cycle d’enthousiasme effréné sur les marchés avait déjà été suivi d’un écroulement du cours. Les banques centrales et les autorités de régulation continuent ainsi d’appeler à la prudence face à ce marché hautement spéculatif. Le secteur des cryptos a aussi été secoué ces dernières années par la chute de plusieurs entrepreneurs vedettes et des faillites retentissantes.

Changpeng Zhao, qui était à la tête de la plus importante plateforme de cryptomonnaies au monde, Binance, a quitté ses fonctions fin 2023 et plaidé coupable de violation des lois contre le blanchiment aux États-Unis. Sa plus grande rivale, FTX, a fait faillite fin 2022, et son fondateur Sam Bankman-Fried a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation, dont fraude, association de malfaiteurs et blanchiment.

Le secteur des cryptomonnaies en ébullition

Depuis plusieurs mois, le cours du bitcoin était soutenu par l’anticipation de l’autorisation sur les marchés américains d’un nouveau produit d’investissement, un fonds de placement (ETF) indexé sur le bitcoin, permettant à une plus grande partie du public d’investir dans ces cryptoactifs sans en détenir directement. De quoi mettre le secteur des cryptomonnaies en ébullition.

Autre événement majeur dopant le bitcoin dans le radar des marchés : le “halving” (“réduction de moitié” en anglais), soit la réduction de moitié de la récompense des mineurs de bitcoins, ceux qui permettent la validation des transactions et la création de la cryptomonnaie. Il se produit environ tous les quatre ans et le prochain est attendu en avril, suscitant “l’enthousiasme” des investisseurs, note Matthew Weller, de City Index.

L’opération est rendue nécessaire par le fait que le créateur du bitcoin, un certain Satoshi Nakamoto dont l’identité véritable n’est pas connue, a limité à 21 millions le nombre maximum de bitcoins dans le monde.



Source link