nos tops de l’année 2023

2023 n’a pas été de tout repos pour les spectateurs comme pour la rédaction du Journal du Geek. Au cours des 365 derniers jours, les studios et plateformes n’ont pas lésiné sur les productions en tous genres. De la fantasy, des super-héros, de la science-fiction ou encore des comédies, nombreux sont ceux les longs-métrages et séries à avoir investi nos colonnes. Certains ont sans peine trouvé leur place parmi ce que nos écrans ont fait de mieux en 2023 tandis que d’autres se sont largement illustrés par leur médiocrité. Qui sont les bons élèves ?

Spider-Man Across the Spiderverse

Spider-man-across-the-spider-verse-animation
Crédits : Sony Pictures

Le tisseur de toile confirme sa réputation de fer de lance des super-héros Marvel. Après l’excellente surprise qu’a été le premier film d’animation de Sony Pictures, Across the Spider-Verse fait entrer Peter Parker dans la cour des grands. Les aventures de l’adolescent gagnaient en ampleur, à mesure que s’ouvrait un nouveau chapitre du multivers. La tension est montée d’un cran et les réalisateurs ont prouvé que le multivers n’était pas seulement un concept effleuré par des scénaristes peu inspirés. Exit The Flash ou Doctor Strange in the Multiverse of Madness, la meilleure exploration de réalité alternative se trouve sans conteste du côté de l’araignée sympa du quartier.

Pour raconter le déterminisme social, Across the Spider-Verse confrontait son héros à des défis dantesques, toujours avec le même savoir à l’animation. La saga a défini une nouvelle norme pour l’industrie, la combinaison des techniques de la 3D et celle de la 2D continue d’être du plus bel effet. Le récent Wish : Asha et la bonne étoile a aussi rappelé la virtuosité de ce nouveau Spider-Man, fourmillant de bonnes idées. Il faut également saluer la partition musicale de Daniel Pemberton, virtuose qui puise savamment ses inspirations dans la musique des quatre coins du monde pour rythmer ce voyage.

The Last of Us

The last of us episode 5
Crédits : HBO

Le projet était risqué, d’autant plus lorsque l’on connaît la propension d’Hollywood à détruire les licences vidéoludiques dont elle s’empare. Néanmoins, depuis quelques années, le cinéma et la télévision semblent avoir enfin compris comment transposer les jeux vidéo en fiction filmée. The Last of Us est l’exemple parfait d’une réussite dans ce domaine, la promesse d’une nouvelle ère pour le divertissement vidéoludique. HBO a été bien inspiré en conviant le créateur Neil Druckmann et Craig Mazin au développement de cette relecture des aventures d’Ellie et Joel.

Mettant l’accent sur l’humain, plutôt que ses affreuses créatures, la série se démarque du tout-venant zombiesque. Ce road-movie est d’une efficacité rare, reposant sur le soin apporté à son écriture minutieuse autant qu’à sa manière de s’extraire de son matériau de base. Le troisième épisode est sans doute le plus réussi en ce sens, s’emparant d’une zone d’ombre dans le jeu pour livrer une fable tendre et cruelle sur la vie en temps d’apocalypse. C’est déchirant, passionnant et on compte les jours avant de pouvoir découvrir la suite.

Babylon

Brad Pitt et Margot Robbie
Crédits : Paramount Pictures

En 2023, ceux qui aiment le cinéma qui parle de cinéma n’ont pas été déçus. Boudé aux États-Unis, Babylon a fait forte impression auprès du public français. Il faut dire que la réputation du plus français des Américains le précède, lui qui avait déjà fait des miracles avec son La La Land et son Whiplash. Babylon est sans doute son œuvre la plus radicale, il y est au sommet de son art pour certains ou carrément à côté de la plaque pour d’autres.

Porté par un casting de talent, Babylon est à la fois fascinant, enivrant et poignant. Comme le procédé narratif qu’il met en scène, le film oscille sans cesse entre les tonalités pour nous embarquer dans un Hollywood fantasmé et incroyablement mis en scène. Magistralement mis en musique par Justin Hurwitz, le métrage sorti en janvier dernier augurait une année placée sous le signe de l’excès, bon et mauvais.

The Fabelmans

The Fabelmans
© Universal

Difficile de citer des échecs au sein de la filmographie de Steven Spielberg, même son décrié Indiana Jones 4 profite d’un retour en grâce auprès des cinéphiles. The Fabelmans confirme que tout ce que touche le cinéaste se transforme en or. Avec cette biographie teintée de fiction, Spielberg nous plonge dans les profondeurs de son art, des événements qui l’ont forgé. Il décortique son rapport à l’image, passe au crible ses obsessions pour nous parler du petit Steven (ici Sammy) et de la manière dont il utilise l’image et le son pour traduire ses sentiments et dialoguer avec ses pairs. À la fois drôle et poignante, cette fable cinématographique est d’une justesse rare. Ce cinéma-là se passe de mots.

Scott Pilgrim prend son envol

Crédits : Netflix

Netflix aurait pu faire dans la redite, mais réinvente finalement un monument de la culture geek pour notre plus grand plaisir. Avec Scott Pilgrim prend son envol, la plateforme gratifie les amateurs de productions animées d’un nouveau petit bijou d’écriture et de mise en scène. Entre hommage et renouveau, la série animée repose sur un jeu d’équilibriste savant. Elle réinvente ce qui doit l’être et conserve ce qui faisait le sel des comics et du live-action. La série s’invite immédiatement dans notre classement de l’année, profitant d’un vent de nostalgie qui souffle à l’approche des fêtes de fin d’année.

Barbie

Barbie Ken Film Spin Off
© Warner Bros / Mattel

Cet été au cinéma, Barbie a été un raz de marée rose bonbon attendu mais tout de même surprenant. Warner Bros. a eu le nez creux en confiant l’exploration du monde en plastique de la mythique poupée à Greta Gerwig. Le film n’a eu aucun mal à dépasser le précédent carton du studio : Harry Potter et les reliques de la mort – partie 2.

Si le film se complaît parfois dans son délire rose bonbon, il n’évite pas d’être une pub géante pour Mattel et ses jouets, il profite d’une direction artistique régressive à souhait. La poupée ne mise d’ailleurs pas tout sur son physique et tente d’infuser ici et là des réflexions sur nos sociétés. Barbie chausse ses gros sabots pour livrer son discours féministe, mais ce que le film gagne en subtilité, il le gagne en entrain et en sincérité.

La chute la Maison Usher

La Chute de la Maison Usher
Crédits : Netflix

Depuis sa géniale Haunting of Hill House, le réalisateur et scénariste s’est forgé une réputation de solide artisan de l’horreur. Si The Midnight Club n’avait pas reproduit le miracle, mais savait jouer de certains arguments pour nous convaincre. La chute de la Maison Usher nous rappelle aux belles heures du cinéma fantastique, option horreur et gore.

Avec les thématiques de la famille comme fil conducteur, Flanagan livre un nouveau récit chorale de haute volée, à mi-chemin entre Succession et un récit d’Edgar Allan Poe. Le réalisateur et créateur s’empare avec brio de l’univers qu’il tente d’adapter autant que de le réinventer. Son nom continuera de résonner chez les amateurs de productions horrifiques.

Les Gardiens de la Galaxie vol.3

Gardiens de la galaxie volume 3
Crédits : Marvel

Près de dix ans après leurs premiers pas au sein du MCU, il était déjà l’heure pour les Gardiens de tirer leur révérence devant la caméra de James Gunn. Le projet — au développement tumultueux — a été une bouffée d’air frais pour les spectateurs lassés par le genre. Face à l’effroyable Maître de l’évolution, notre équipe apparaît plus humaine que jamais.

En explorant le parcours de Rocket, le réalisateur livre une fable poignante sur le refus de grandir, l’amitié et le deuil. Avec une énergie folle, Les Gardiens 3 livre des adieux à ses héros et au public, ce troisième ne profite pas du caractère inédit du premier film, mais s’impose de loin comme ce que Marvel fait de mieux. Le film a également été le douloureux rappel que peu de réalisateurs bénéficient d’une certaine liberté créative au sein de la licence. On espère retrouver cette maîtrise de James Gunn chez DC, avec le nouvel univers étendu dédié aux super-héros de l’écurie.

Les mentions spéciales

Puisque l’exercice du top n’invite que le meilleur de l’année 2023, certaines productions sont oubliées de ce classement. Pourtant, elle aurait sans doute mérité un peu de lumière. Outre l’excellente copie de Christopher Nolan avec Oppenheimer, qui lui manquait un peu de cœur et une vraie écriture des personnages féminins pour s’imposer comme une évidence, quelques métrages se sont démarqués par leur sincère envie de nous divertir.

Indiana Jones et le Cadran Maudit

Pour son récit sur la vieillesse et la tendresse de son propos, Indiana Jones et le Cadran Maudit ne méritait pas une telle déconvenue dans les salles obscures. Harrison Ford semble avoir pris énormément de plaisir à renfiler son chapeau, et cet entrain transpire à chaque instant. Son acolyte incarné par Phoebe Waller-Bridge n’est pas en reste. Il manquait sans doute au film la grâce de Steven Spielberg, le réalisateur de Logan s’en sort néanmoins avec les honneurs.

One Piece

Le projet aurait pu être un ratage complet, un nouveau manga malmené par son passage à la prise de vues réelles et pourtant One Piece s’est imposé comme une excellente surprise. Sans être un chef-d’œuvre, la série Netflix est parvenue à faire résonner son appel à l’aventure chez les spectateurs, donnant aux amateurs de pirates ce qu’il attendait. Ni plus, ni moins. C’est déjà un exploit.

Donjons et Dragons : L’honneur des voleurs

La bande-annonce ne lui rendait pas du tout service et pourtant, le film consacré au jeu de rôle était finalement une très bonne surprise. Dans la pure tradition des blockbusters d’aventure des années 90, cette adaptation repose sur un fin mélange d’action, de comédie et une intrigue de fantasy enthousiasmante. C’est ludique, comme le phénomène dont il s’inspire.

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro