Remaniement. Santé, Travail… Quels sont les ministères les plus « instables » de la Ve République ?

Qui dit nouveau gouvernement dit changement de visages à la tête de certains ministères. La composition de l’équipe que dirigera le Premier ministre Gabriel Attal, qui a pris le relais d’Élisabeth Borne, a été dévoilée partiellement jeudi soir. Elle sera complétée par d’autres ministres délégués et secrétaires d’État ces prochains jours. À cette heure, ce gouvernement est composé de quatorze ministres et ministres délégués, parmi lesquels quatre entrants.

Éducation, Santé, Travail, Culture, Affaires étrangères : ces cinq ministères majeurs ont désormais un nouveau patron.

Mais plus globalement, quels ministères changent le plus souvent sous la Ve République ? Qui est le ministre qui reste le plus longtemps dans chaque ministère ? On fait le point.

Suivez notre direct consacré à l’actualité lié au remaniement ce vendredi 12 janvier 2024

Le ministère de la Santé, le plus « instable »

Si plusieurs ministères ont changé de chef lors de ce remaniement, il s’agit de la deuxième fois en un mois pour le ministère de la Santé. Le 20 décembre 2023, Agnès Firmin-Le Bodo est devenue ministre de la Santé à la suite de la démission d’Aurélien Rousseau, dans la foulée de l’adoption de la loi immigration très controversée. Son mandat n’aura donc duré que 22 jours.

Dans le tableau ci-dessous, nous avons recensé les changements de tête dans les neuf principaux ministères. Au final, le ministère de la Santé est le plus « instable », avec 39 changements de ministre depuis 1959. Suivi par le Travail, avec 35 changements, contrairement au ministère des Armées (anciennement le ministère de la Défense) et à celui des Affaires étrangères.

Durant la présidence d’Emmanuel Macron, depuis 2017, sept personnes ont déjà pris le poste de ministre de la Santé dont cinq lors de ce second quinquennat, commencé en 2022. Un record en nombre si l’on tient compte de la durée du mandat.

Pendant les quatorze ans de présidence de François Mitterrand, on compte neuf ministres (ou ministres délégués ou secrétaires d’État selon l’intitulé de l’époque) pour la Santé. Et neuf aussi lors de la présidence de Jacques Chirac, qui a duré douze ans.

À cette instabilité de personnes s’ajoutent de nombreuses variations sur son intitulé exact et son regroupement avec d’autres ministères… Entre 1966 et 1969, le mot « Santé » n’existait même pas dans le nom du ministère. C’était le ministère « des Affaires sociales » qui englobait les questions de santé et de travail, comme c’est à nouveau le cas aujourd’hui. Depuis jeudi, Catherine Vautrin est en effet la ministre du Travail, et de la Santé et des Solidarités.

Par ailleurs, entre 1995 et 2001, la Santé n’avait pas non plus de ministère dédié. Le gouvernement d’Alain Juppé et celui de Lionel Jospin, sous Jacques Chirac, se sont tenus avec un secrétaire d’État chargé de la Santé.

Bruno Le Maire, l’un des champions de longévité au pouvoir

Avec six ans et sept mois au pouvoir, Bruno Le Maire tient le record de longévité parmi les ministres de l’Économie sous la Ve République. Mais est aussi, parmi l’ensemble des ministres des neuf portefeuilles étudiés, le quatrième ministre à être resté le plus longtemps en fonction.

Les trois premiers sont tous des ministres ayant exercé au cours de la présidence de Charles de Gaulle : André Malraux est resté dix ans en tant que ministre de la Culture, entre 1959 et 1969. Maurice Couve de Murville, lui, était neuf ans ministre des Affaires étrangères (1959-1968). Le troisième, Pierre Messmer, le ministre des Armées de 1960 à 1969.

Parmi les plus éphémères, Agnès Firmin-Le Bodo, qui a quitté le poste du ministre de la Santé ce jeudi, signe donc presque un record, avec 22 jours au pouvoir. Mais reste tout de même derrière Léon Schwartzenberg, qui a tenu seulement neuf jours, et était lui aussi ministre délégué à la Santé, en 1988.

Méthodologie : nous avons choisi de prendre en compte le nombre de changements à la tête des ministères et non le nombre de personnes, certains ayant exercé à la tête de leur ministère sur des périodes différentes. Par ailleurs, les intitulés pourraient être différents selon les différentes époques, il s’agit donc ici des ministres ou ministres délégués dédiés à ce sujet, ou des secrétaires d’État en l’absence de ministère. Enfin, nous avons choisi de ne pas prendre en compte les intérims. Par exemple, lors de la crise de « mai 1968 », le Premier ministre Georges Pompidou a pris le portefeuille du ministère de l’Éducation durant seulement trois jours, entre la démission d’Alain Peyrefitte et son successeur François-Xavier Ortoli.

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro