Tout savoir sur Furax, l’événement caritatif contre le cyberharcèlement et les violences sexistes

C’est un projet presque créé sur un coup de tête, et pourtant. Les 25 et 26 février 2023 s’est tenu l’événement caritatif Furax, un marathon de stream pour le collectif « Elle’s Imagine’nt », association mobilisée contre les violences verbales, morales, psychologiques, physiques ou sexuelles faites aux femmes.

Lire aussi : Grâce à ZEvent, Zerator et Dach plantent 115 arbres au parc animalier de Branféré avec 300 bénévoles

Près de 90 000 € dès la première édition

Mais à la genèse de ce projet, qui a récolté près de 90 000 € (près de 60 000 € pendant le week-end, 30 000 € supplémentaires offerts par Twitch), c’est une simple discussion entre Nat’Ali et Joul, les streameuses qui sont le visage de Furax, même si une dizaine de personnes font tourner l’événement. « On a toutes les deux subi des harcèlements, commence Joul. Moi j’en avais subi un vraiment sévère, avec un mec qui avait retrouvé mon adresse, qui venait toquer chez moi… La police n’a rien fait pendant un an, c’était l’enfer. »

À la TwitchCon, Joul a reçu 30 000 € par surprise de la part de Twitch pour Furax, portant la cagnotte à 90 000 €. Les dons ont permis à l’association d’engager une psychologue. | PHOTO : FURAX

À la TwitchCon, Joul a reçu 30 000 € par surprise de la part de Twitch pour Furax, portant la cagnotte à 90 000 €. Les dons ont permis à l’association d’engager une psychologue. | PHOTO : FURAX

Cela a été le déclic pour elle : « un été, je suis allée chez Nat’et je lui ai dit : viens on fait un gros événement féministe, un peu comme le ZEvent, mais en plus politique ». De cette phrase, la machine s’est lancée, la boîte de production ayant été rapidement trouvée. « On a été encouragées et aidées par plein de personnes incroyables, qui maintenant, pour la plupart, font partie du projet », appuie Nat’Ali.

Lire aussi : ZEvent : il est temps de mettre des règles pour ne pas gâcher la fête

Un comité d’éthique sélectionne les participants

Une fois l’événement mis sur pied, il faut trouver les bonnes personnes pour animer les deux jours et les communautés à engager. Sur ce point, Furax veut se détacher du ZEvent, référence à la matière d’événement communautaire et caritatif, qui n’a pas eu lieu en 2023 : « ZeratoR revendique ouvertement qu’il est prêt à inviter n’importe qui, tant que ça fait des vues et de l’argent », pointe Nat’Ali. Ici, un comité d’éthique a été fondé et certains noms imaginés pour participer au marathon ont déjà été écartés, refusés par ce comité.

La youtubeuse Natoo a été invitée lors de la première édition. | PHOTO : FURAX

La youtubeuse Natoo a été invitée lors de la première édition. | PHOTO : FURAX

Pour la deuxième édition, Nat’Ali et Joul ont tenu aussi à inclure plus de diversité, principal reproche qui a été fait à la première édition, que les créatrices admettent. « Cette année on a décidé de coorganiser l’événement avec AfroGameuses », expliquent-elles, une association œuvrant pour plus de mixité et de diversité dans le secteur des jeux vidéo. L’association soutenue sera, elle, « Féministes contre le cyberharcèlement », collectif féministe mobilisé contre les violences faites aux femmes, aux filles et aux personnes LGBTQIA +.

Furax affiche son militantisme jusque dans le déroulé de l’événement, puisque des tables rondes sont organisées, où de nombreux sujets en lien avec l’actualité politique sont abordés, sans tabou. Même si, pour sa deuxième édition, le divertissement prend une place un peu plus importante : « On s’est rendu compte que parler pendant des heures et des heures non-stop de sujets lourds, ça pouvait vite devenir compliqué. Sur cette deuxième édition on va entrecouper les tables rondes de jeux. » Les sujets abordés seront divers, mais avec une thématique sur chaque jour. Le vendredi sera réservé aux sujets « adultes », des mots de Nat’Ali, autour de la sexualité. Le samedi sera consacré au cyberharcèlement et le dimanche aux jeux vidéo.

À Furax, des tables rondes sont organisées pour parler de sujets sensibles, parfois sans tabou. | PHOTO : FURAX

À Furax, des tables rondes sont organisées pour parler de sujets sensibles, parfois sans tabou. | PHOTO : FURAX

D’autres événements féministes dans la lutte

Les deux jeunes femmes, même si elles font bouger les lignes avec un tel événement, restent sceptiques quant à l’évolution des mentalités sur la question du cyberharcèlement des femmes. « La deuxième édition de Furax a déjà été motivée par le cyberharcèlement qu’a subi Manon Lanza après le GP Explorer. Pour moi, ça a remis une pièce dans la machine et il faut continuer à agir, à prévenir les gens », soupire Nat’Ali.

Elles aimeraient des lois qui encadrent toutes ces questions et ne pas avoir besoin d’un événement caritatif pour éveiller les gens. Ou encore des prises de position plus radicales de certains créateurs de contenus. « Le changement, il arrivera quand on aura enfin réussi à, soit les obliger à le faire, soit en créant des emplois supplémentaires comme des référents harcèlement, des référents antisexisme, etc. », analysent-elles.

Donc, en 2025, les streameuses risquent de continuer à être « toujours furax et nombreuses », disent en chœur les créatrices. Et elles ne seront effectivement pas les seules, puisque d’autres événements germent comme « Slay », qui se déroule du 3 au 5 mai 2024 (lutte contre l’endométriose) ou encore « EtTaCause », qui a tenu sa troisième édition en novembre 2023.

En 2024, des streamers avec d’importantes communautés comme Mister MV ou Horty vont participer à Furax. | PHOTO : FURAX

En 2024, des streamers avec d’importantes communautés comme Mister MV ou Horty vont participer à Furax. | PHOTO : FURAX

Furax, du 5 au 7 avril

Les 39 participants à Furax : Artillerie Lourde, Boobi, Bakaboo, Bubuchenbois, Clek Desentredeux, Daz, Deetz, Delfea, Demenis, Djelibae, Ebibi Glass, Eifar, Flonflon, Glittery Glitch, Horty, Joul, Lâm Hua, Laukinawa, Le Mwakast, Lizzy Brynn, Lydia, Mamapaprika, Maylyss, Mister Mv, Modiie, Mousstery, Nat’Ali, Nayru, Ostpolitik, Pipissenlit, Le Radis Irradié, Saphyyr, Sauvane, Sonya Lwu, Space Thomalice, Sweetberry, Tubercule Oursidae, Vazek Tomi, Xenouna.

Membres de l’association Furax : Eteria (chef de projet), Konala (production), Irisvel (trésorière), Mamapaprika (production), Jane (production), Winterfay (relation presse), Fourmi (juridique), Cosima (communication), Ebibiglass (production).

â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro