une bonne alternative à la DualSense Edge

Dans le marché très concurrentiel des manettes pro pour consoles, il y a les constructeurs officiels bien sûr, mais aussi des fabricants tiers qui arrivent à s’en sortir plutôt bien. On pense à SCUF Gaming of course, mais aussi à Nacon, fabricant français, qui a commercialisé début novembre la Nacon Revolution Pro 5. J’ai reçu la manette à sa sortie et depuis j’y joue régulièrement, alternant entre la DualSense classique, la DualSense Edge, la SCUF Gaming et cette Nacon Pro Revolution 5. Qu’en est-il après 1 mois et demi d’utilisation ? Je vais vous donner mon ressenti sur ses qualités, mais aussi ses défauts, et vous dire si oui ou non, ça vaut le coup d’investir 230€.

NaconNacon, c’est loin d’être des novices en matière de manettes et autres accessoires. Non seulement, il s’agit d’un label et d’une filiale de BigBen, mais la société françase a pour but de s’installer durablement sur le marché avec des produits de qualité sinon d’exception. Manettes, casques gaming, clavier souris, chaises gaming, audio, connectiques, etc etc, le fabricant sait faire de tout. Mais s’il y a bien un domaine dans lequel Nacon s’est spécialisé, ce sont les manettes avec une approche différente des propositions officielles, que ce soit PlayStation, Xbox ou Nintendo Switch. La gamme Nacon Revolution existe d’ailleurs depuis plusieurs années et continue de s’améliorer. Avec la Pro Revolution 5, l’idée est de proposer une alternative à la DualSense Edge de Sony, la manette pro officielle donc, mais aussi aux propositions de SCUF Gaming qui ont montré tout leur savoire-faire également. Pour appuyer cette envie de bien faire et de proposer du Premium, Nacon s’est associé avec un certain Nathan Massol, connu sous l’alias Mister Crimson, qui n’est autre que le meilleur joueur français de Street Fighter 6 à l’heure actuelle. Ensemble donc, ils ont conçu cette manette pour satisfaire toutes les demandes et surtout toutes les envies.

DESIGN & ROBUSTESSE

Première chose à savoir, la Nacon Revolution Pro 5 est livrée avec une coque de protection rembourrée bien solide, disposant d’un zip de fermeture et qui vous permettra de transporter la manette partout, sans jamais l’abîmer. A l’intérieur, on trouve plein d’accessoires en plus pour personnaliser sa manette, un câble tressé bien solide et un dongle pour relier l’accessoire en Bluetooth. Il faudra d’ailleurs pensé à placer le bouton-curseur dans la bonne position pour activer l’utilisation en mode filaire ou en sans-fil. Element qu’on a apprécié : l’autonomie de la Nacon Revolution Pro 5 est indiquée par cinq témoins lumineux sous le pavé tactile, et ça franchement, c’est un très bon point de la part de Nacon. D’autant que l’autonomie est l’une des forces de la manette, puisqu’une recharge complète peut vous durer entre 8 et 10h. La manette est également disponible en 2 coloris : full black, c’est-à-dire noir intégral ou bi-couleur, à savoir un mélangede blanc et de noir, le modèle pour lequel j’ai opté, car il permet de mieux faire ressortir certains éléments de la manette.

Nacon

Justement, commençons par évoquer le design. Evidemment que cette partie-là relèvera de la pure subjectivité, car comme vous le savez, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Enfin si, mais bon, passons. Nacon a donc opté pour un design qui tranche radicalement avec le design de la DualSense et ainsi apporter sa touche artistique. En vrai, la Nacon Revolution Pro 5 suit son évolution depuis la création de la gamme, qui a toujours opté pour des contours moins arrondis et plus marqués sur certains endroits. On aime ou on déteste, mais personnellement, j’aime beaucoup, car ça permet justement de se différencier des modèles standards, chose par exemple que n’a pas fait SCUF Gaming, qui est resté assez proche du design officiel de Sony. Attention, je tiens à préciser que Nacon a également développé sa Revolution Pro 5 sous licence PlayStation, ce qui lui permet d’avoir le macaron sur le packaging et donc d’être adoubé par PlayStation. C’est important de le préciser.

Nacon

PLAISIR ENTRE LES MAINS

Le look, le design, c’est au goût de chacun, mais l’ergonomie, c’est assez universel et pour ce qui est de la prise en main, la Nacon Revolution Pro 5 est parfaite. Parfaite parce qu’elle tient parfaitement en mains et ça, c’est dû essentiellement à ses bras qui sont plus épais et moins effilés que ceux de la DualSense classique. La Nacon Revolution Pro 5 est également plus lourde, 310 grammes contre 282 grammes pour la manette PlayStation, et donne ainsi le sentiment d’avoir un objet solide et costaud entre les mains. Personnellement, j’aime bien avoir des choses lourdes entre les mains, j’ai le sentiment qu’ils peuvent résister à ma force. Autre point appréciable, Nacon a fait le choix de resserrer ses boutons pour un champ d’action plus efficace. Il s’agit de quelques millimètres bien sûr, mais ça fait la différence, d’autant que le fabricant français a opté pour des touches plus épaisses également. Que ce soit les boutons ou les gâchettes, la zone d’emprise est plus large. Seul le pavé tactile déçoit un peu, en raison de sa taille plus petite et donc d’une zone d’interaction moins large, tout comme les boutons options et action de part et d’autres du pavé tactile que je trouve eux aussi trop petits.

Nacon

Quand on parle d’ergonomie, il faut aussi évoquer les sensations au toucher et de ce point de vue-là, la Nacon Revolution Pro 5 ne déçoit pas et se montre fort agréable en mains. La multitude de textures permet justement d’apprécier l’objet, qu’il s’agisse des bras grippés ou les gâchettes qui sont elles aussi texturées. C’est agréable et la Nacon Revolution Pro 5 dégage un sentiment d’une manette bien faite, bien finie et Premium dans son approche. En termes de fonctionnalités, il y a évidemment pas mal de choses, reprises de ce qui se fait dans les manettes pro-gaming depuis de nombreuses années et instaurées par Microsoft par sa Elite Series, puisque Sony n’a fait que recopier son concurrent. Pour la Nacon Revolution Pro 5, le fabricant français a opté pour des sticks analogiques asymétriques, et donc repris de ce qui se fait chez Xbox. Là encore, c’est une question d’habitude, mais en vrai, c’est la meilleure position pour de meilleures performances. Oui, on peut en débattre pendant des heures et d’ailleurs, n’hésitez pas à vous manifester en commentaires les gens qui préfèrent l’alignement des sticks façon PlayStation. Expliquez pourquoi d’ailleurs.

Nacon

PERSONNALISATION ET RGB

Comme toutes les manettes pro-gaming, la Nacon Revolution Pro 5 est livrée avec plein d’accessoires qui sont bien rangés dans cette boîte en plastique. On retrouve évidemment plusieurs types de sticks avec des formes bombées, creusées, une deuxième croix directionnelle, cette fois-ci à 4 bras, et des petits poids à insérer dans les bras de la manette pour l’alourdir la manette. On a du 2×10 grammes, 2×14 grammes ou du 2×16 g. De base, la Nacon Revolution Pro 5 pèse 310 g, mais on peut monter jusqu’à 340 g. Ces derniers places dans les bras, au dos de la manette et tout se fait avec une belle aisance. La petite boîte contient également des raccourcisseurs de course pour les sticks analogiques que vous voyez ici sous forme d’anneaux métalliques. Il y en a 4 au total, deux épais et deux plus fins. Tout est personnalisable à son expérience et la Nacon Revolution Pro 5 s’en sort plutôt bien, notamment concernant les sticks analogiques que je trouve bien plus souples et qui donnent l’impression d’un meilleur répondant et d’une robustesse plus évidente. En revanche, gros point noir pour la croix direction à 4 branches qui est certes texturées et grippées sur les bouts, mais qui n’est clairement pas à la hauteur. Les bras sont en effet beaucoup trop épais et trop en hauteur pour être précis, notamment avec les personnes qui ont des gros pouces. Le confort n’y est pas et on a même parfois l’impression que la croix va se barrer sur les côtés. Dommage…

Nacon

NI HAPTIQUE NI ADAPTATIVE

Autre déconvenue avec cette Nacon Revolution Pro 5, c’est l’absence des fonctionnalités spécifiques de la DualSense, à savoir les retours haptiques et les gâchettes adaptatives. On ne sait pas pourquoi Nacon n’a pas intégré ses fonctionnalités dans sa manette, mais c’est clairement un point super négatif. C’est ce qui permet à la manette de la PS5 d’être au-dessus de tout le monde en matière d’expérience utilisateur, surtout quand des jeux utilisent ces fonctions à bon escient. Franchement, c’est assez incompréhensible de la part de Nacon d’avoir fait l’impasse dessus, alors que d’autres concurrents comme SCUF Gaming propose ces fonctionnalités dans leur manette. Embrouille entre Sony et Nacon ? Prix du brevet trop élevé à payer ? Je n’ai pas la réponse malheureusement… En revanche et ça, c’est un bon point, il est important de préciser que la Nacon Revolution Pro 5 est équipée de la technologie Hall Effect, qui a pour but d’éviter le frottement des pièces entre elles, ce qui permet évidemment de limiter le risque de « Joystick drift », le mal de toutes les manettes depuis quelques années. Attention, cela ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas sur cette Nacon Revolution Pro 5, mais le Hall Effect permet de renforcer la solidité et la durabilité et ainsi éviter l’usure prématurée.

Nacon

Quand on retourne la Nacon Revolution Pro 5, on, constate qu’il y a encore plein d’autres boutons qu’on peut programmer. Il y a le bouton qui permet de changer de profile, celui qui permet de choisir sa plateforme entre PC, PS4 et PS5, c’est un curseur à positionner et un autre bouton curseur pour passer du mode classique (C) au mode avancé (A). Là, c’est le bouton qui permet d’activer ou non le Bluetooth et les touches Plus et Moins correspondent au contrôle du volume et en vrai, à l’usage, ils ne sont pas évident à repérer et souvent, il faut retourner la manette. Personnellement, j’aurais préféré les avoir sur la façade avant de la manette, genre sur chaque bras par exemple. D’ailleurs, les 4 boutons-palettes sont équipés de switch mécanique Omron, qui leur donne un effet très quali dès qu’on appuie dessus, mais le seul souci, c’est que les deux boutons-palettes tout en bas, placés sur les bords intérieurs des bras ne sont pas toujours facile à atteindre, sans qu’on fasse un petit effort. En jeu franchement, c’est pas super agréables. Sinon, il y a aussi ces deux boutons curseurs qui sont des bloqueurs de course pour les gâchettes, un classique pour les manettes Pro. Enfin, ça, c’est un port jack qui permet de brancher n’importe quel casque ou écouteurs qui dispose du port adéquat. Enfin pour finir, sachez qu’une fois que la Nacon Revolution Pro 5 a été customisée, il faut la paramétrer avec le logiciel qui n’est malheureusement pas traduite en français, ce qui est un vrai défaut en vrai. Nacon, faut remédier à ça rapidement. Parce que c’est là, avec ce logiciel, qu’on va mapper les boutons, créer ses combinaisons, ses profils etc., mais aussi s’amuser avec les fonctionnalités RGB qu’on voit autour du joystick droit. Couleur, teinte, effets, durée, tout est géré dans ce logiciel.

Nacon


â nba 2k22 vc glitch 100k per
is there gift cards for shein
fire kirin free money credits
fire kirin distributors select
download war robots free for p
black mod share best site hack
free 10 play for riversweeps b
daily gift bigo live hack che
survivor io codes active febru
bingo blitz plus club welcome
8 ball pool free coins today
How to get 10,000 a-pass and g
nba 2k23 free 35k virtual curr
fire kirin app Free money and
How to get FREE UNLIMITED epis
download fire kirin money hack
THE BEST APPS TO GET COINS IN
survivor io hack mod unlock al
fire kirin free money and cred
livu free coins livu app unlim
fire kirin login go to your ph
FREE 100,000 money and credits
Get Free fire kirin money and
fire kirin Free money and cred
how to get platinum in war rob
episode app free pass and gems
how to get a shein gift card f
How To Get Episode Free Gems &
free shein gift card kaufen
how to get free gold in war ro